Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Community Manager: le blog

Le community management a des perspectives en politique

8 Avril 2010, 15:58pm

Publié par the Community Manager

Bien que le lien entre le community management et la politique n’est pas évident, je pense que la nécessité d’avoir des managers de communautés en politique est réelle. Bien sûr, la communauté est alors composée alors d’électeurs adhérents, de sympathisants, mais le besoin de les organiser en communauté devient une obligation vitale dans le cadre spécifique de la politique, parce que ceux-ci entre dans les années 2010 dans une phase de ce qu’on appelle dans des campagnes politiques de 4ème type avec pour média dominant Internet avec des partis réseaux des partis clubs.

Ne pas le prendre en compte serais suicidaire pour un parti ou une organisation politique.

Se pose alors la question de « Quels sont les pratiques des Français sur Internet pour la politique? ». A cela l’enquête Temps Réels / TNS Sofres intitulée « le baromètre des usages sociaux et politiques du web ».

Ce qu’il y a d’intéressant d’abord pour le community management dans les formes de pratiques politiques sur Internet: est que la pratique de transférer des informations, des liens ou des fichiers qui traitent de sujet politiques à son entourage (17%) et de visiter un blog d’une personnalité politique (16%) est plus courant que celle de commenter l’actualité politique sur un site d’information ou un blog (11%). La viralité et la puissance de communication des déclarations politiques sur Internet sont donc « cachés ».

Certes le fait de signer une pétition (25%) et consulter le site Internet d’un parti politique (21%).sont les pratiques dominantes. Mais ajouter à cela que 55% des internautes français n’ont aucune pratique politique d’internet, cela donne un potentiel en France de développement  non négligeable.

De plus, les Français sont ont conscience de la place d’Internet dans la politique mais ils ne sont pas tout à fait convertis : 61% des Français pensent trouver sur Internet des informations exclusives, 47% pensent qu’Internet permet de participer à des débats politiques sans passer par les partis politiques, 46% prennent Internet comme un lieu de débat et d’actions dans un parti sans y être adhérant.

En plus, il serait dommage de ne pas profiter que 45% des Français pensent qu’il est plus facile de s’intéresser à la politique grâce à Internet.

Enfin sachez que les sympathisants de gauche qui pratiquent plus sur Internet, et qui pratiquent aussi de manière plus active que les sympathisants de droite. Les sympathisants de gauche sont aussi plus septiques quant à l’influence d’Internet sur la vie politique que ceux de droite.

Internet est donc un moteur potentiel de l’intérêt des Français pour la politique.

Commenter cet article