Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Community Manager: le blog

Le community management n’est pas fait pour les impatients et les "court-termistes"

15 Avril 2010, 11:00am

Publié par the Community Manager

Avis à tout ceux qui espèrent que le community management est LA solution pour augmenter son chiffre d’affaires en quelques mois, vous faites plus que fausse route, vous n’avez même pas le bon carburant dans le véhicule et encore moins la bonne carte routière.

 

Tout simplement parce que comme tout management, cela prend du temps et du savoir-faire: ne serait-ce que pour le diagnostic du problème à résoudre et la mise en forme d’une solution (même palliative).

 

D’abord, le community management se base sur le relationnel humain. Et le relationnel prend du temps: il faut instaurer de la confiance.

 

Ce n’est pas en créant une page fan sur Facebook sans y mettre du contenu ni y revenir que l' entreprise maintiendra son produit si elle élague son portefeuille en même temps.

 

Ensuite, le community management se base plus sur du subjectif, ce qui s’oppose à l’objectivité nécessaire pour un calcul de ROI associè au CA, au sens gestion et comptable du terme.

 

Enfin, le climat de défiance vis à vis de tout discours institutionnel dans lequel s’inscrit le citoyen consommateur est tel qu’aujourd’hui, rien n’est plus important pour lui que l’avis d’un autre consommateur.

 

Avis dont l'entreprise ignore souvent l'existence.

 

On est bien arrivé au point où on recherche la réputation d’un docteur sur Internet avant de prendre rendez-vous avec lui…

 

::

Commenter cet article

the Community Manager 16/04/2010 02:24



Oui, du vécu. Le marketeur en temps de crise retrouve son état humain d'être vivant concient qu'il y a une fin à tout (et donc à son produit et par extension à son travail) et angoissé par
"l'après".



gill d'elia 15/04/2010 14:36



ca sent le vécu.


Un petit exutoire? :)


 


Néanmoins c'est tellement vrai, quand je vois toutes les sociétés qui se bousculent au portillon pour trouver la solution à leur problème, alors que leur problème durent
depuis bientôt 2 ans pour certaines....


il faut du temps mon bon monsieur, c'est comme pour le bon vin.